VOIR UNE LITERIE A L’IMAGE DU CORPS

Le marché classique de la literie considère le matelas comme l’élément-clef du couchage. Toute l’attention est donc portée sur le matelas et l’innovation est permanente. On peut parler de matelas hybride combinant de nombreux matériaux naturels et technologiques.

Un bon matelas classique est réalisé à l’image d’un sandwich :

1)la partie anatomique(centrale) :

Assurant le soutien, appelé le noyau, est composé d’un ou plusieurs matériaux combinés : ressorts, latex, mousses, mousses à mémoire, Coco, etc… Généralement les fabricants élaborent des zones de couchage différenciées pour s’adapter aux contours du corps.

2)la partie physiologique :

Constituée de fibres diverses naturelles (laine, coton, soie, crin végétal, crin de cheval, etc…) ou des fibres technologiques, pour contrôler l’aération, la ventilation, et la température.

3)une zone d’accueil personnalisé :

La mousse à mémoire viscoélastique, nouveau matériau à la mode pour épouser au mieux le corps et limiter les points de pression afin d’assurer un meilleur relâchement musculaire et améliorer la circulation sanguine a envahi le marché du matelas. Cette tendance a été développée par Tempur et reprise par l’ensemble de la profession. Seulement, le corps devient « paresseux » il n’est plus libre de ses mouvements ; or sa régénération est étroitement liée à la mobilité de la colonne vertébrale et des membres. Si ce contact est agréable au premier essai, il est « ennuyeux » dans le temps, donc contre-productif.

4)l’enveloppe :

Chaque fabricant marque son empreinte visuelle par des textiles aux dessins subtils et sophistiqués. Ils proposent également des coutils hypoallergéniques traités anti- feu, anti- acarien, anti- bactérien, utilisant des extraits d’huiles essentielles, de citron d’eucalyptus etc…, l’empreinte écologique oblige ! Cependant attention aux produits trop sophistiqués et personnalisés, le corps change. Qui peut garantir que son corps ne changera pas pendant 10 ans ? Et que les spécificités du matelas conviendront toujours. Qui plus est pour deux dormeurs !

PRENDRE RENDEZ-VOUS